ÉMOTION ET INTENTION...

par JPratz  -  11 Mars 2017, 22:56  -  #Regard

 


 
Chaque fois que nous avons une émotion négative, nous avons également une intention frustrée. Ce qui veut dire que l’accomplissement de notre cycle d’action est empêché. D’autre part, lorsque nous avons une émotion positive, cela indique qu’une intention est réalisée, qu’un cycle est terminé ou en bonne voie vers le succès. L’émotion positive est reliée au succès ; l’émotion négative est reliée à l’échec.

Est-ce clair pour vous ?


On appelle “ activité ” tout ce que fait une personne pour réaliser une intention.
Définition : Une activité est l’action ou les actions qu’entreprend une personne pour réaliser une intention.
 
Toute activité consiste à avoir raison des résistances à l’accomplissement d’une intention. Il y a réussite dans une activité lorsque l’intention qui l’a fait naître se réalise, c’est-à-dire quand quelque chose est créé, perçu ou compris.
 

Nous définissons donc le “ succès ” comme suit :
Définition : Le succès est la réalisation d’une intention ou ce qui revient au même, l’accomplissement d’un cycle.
 
Un succès majeur est donc l’accomplissement ou la réalisation d’une intention majeure, une intention importante aux yeux de l’individu. Un succès mineur est la réalisation d’une intention moins importante.
 
En définissant le succès de cette manière, nous pouvons contourner les multiples définitions sociales stéréotypées du succès, comme “ gagner beaucoup d’argent ” ou “ être célèbre ou puissant ” qui sont de faux critères. Pour tout individu, réussir, c’est mener à bien l’intention qu’il a, peu importe ce qu’elle est.
 
À tout moment, nous avons une impression du degré de réussite dans la réalisation de cette intention. Cette impression s’accompagne de diverses attitudes et émotions. Le fait de réussir, même une petit tâche, nous fait monter vers les émotions positives, ne serait-ce qu’un peu, alors qu’échouer nous fait descendre vers les négatives.

On éprouve du plaisir à trouver le mot juste dans un problème de mots croisés et l’on est agacé quand on ne le trouve pas. Un avocat est heureux de gagner un procès. Un médecin est content s’il fait un diagnostic correct ou guérit un malade. Un musicien se sent bien s’il crée une musique qui satisfait son sens esthétique et celui du public et il est malheureux s’il n’y parvient pas.

Est-ce que ces informations sont réelles pour vous ?


L’ECHELLE EMOTIONNELLE

Rappelez-vous, tout commence par le fait d'émettre une intention, donc de créer une réalité. Ainsi le jeu de l’existence commence et la ronde des émotions va vous indiquer à chaque instant, (si vous savez les interpréter), où vous en êtes. Allez-vous vers le succès ou vers la défaite ?

Il y a des émotions, des attitudes et des stratégies qui correspondent aux divers degrés de réussite ou d’échec dans la réalisation d’une intention particulière. Celles-ci reflètent à quel point une personne considère qu’elle réussit dans l’activité. Elles peuvent être classées selon un continuum ou une échelle dont les niveaux supérieurs correspondent à un rapprochement de la réussite finale et les niveaux inférieurs à un rapprochement de l’échec final. On appelle ce continuum Echelle Emotionnelle.
 
Définition : L’échelle émotionnelle est un continuum d’émotions classées selon un ordre croissant de succès allant de l’échec final au succès final.
 


== succès final ==========


== Sérénité =============

== Jubilation ============

== Enthousiasme ========

== Gaieté ==============

== Contentement ========

== Satisfaction ==========



== Ambivalence =========


== Antagonisme ========

== Colère =============

== Haine ==============

== Ressentiment ========

== Hostilité dissimulée ===

== Anxiété =============

== Peur ===============

== Chagrin =============

== Apathie =============



== Échec final =========



En bleu les émotions positive
En rouge les émotions négatives



***************************************************

Point de vue de Claude sur les émotions


Les émotions sont des énergies. Vers le haut ce sont des énergies fines et constructives. Vers le bas ce sont des énergies lourdes, en fait c’est plus de la masse que de l’énergie. Les personnes étant en échec, ces masses les empêchent de trop bouger et de faire encore plus de dégâts. Au milieu, en dessous d’ambivalence, ce sont des énergies puissantes (colère, antagonisme) mais destructives.

En faisant un travail au niveau des impressions, les émotions n’interviennent pas. Les impressions ne sont pas considérées comme des émotions. Ce serait l’essence de la masse/énergie, donc l’essence des émotions. Et cette essence n’est pas l’émotion, mais peut donner naissance aux émotions. Les impressions seraient plus une énergie d'intention, donc du domaine de la vibration.

Donc nous pourrions dire que les impressions (vibration) sont pour l’Être, les émotions (énergie) pour les être humains, les sensations (masse) pour le corps.