Loos-en-Gohelle

par JPratz  -  23 Août 2017, 17:51  -  #Information

Les « maisons vertes » de Loos-en-Gohelle

Inauguration le 09 09 09 par Valérie Létard.


Photo J.Pratz et ci-dessous
 
La secrétaire d'État a particulièrement apprécié le volet formation du projet Villavenir.

DÉVELOPPEMENT DURABLE

« C'est la traduction concrète des attentes du Grenelle de l'environnement. » Les félicitations de Valérie Létard sont destinées au projet Villavenir qui a pris forme au pied des terrils du 11/19 de Loos-en-Gohelle. La secrétaire d'État au Développement durable s'y est rendue hier soir pour inaugurer les six maisons de demain en terme d'éco-construction.

 

> Un projet ambitieux.- Chapeauté par la Fédération française du bâtiment (FFB) Nord - Pas-de-Calais, le projet Villavenir s'est concrétisé par la construction de six maisons en bois, en acier ou en briques. Ces logements, d'une surface de 87 à 100 m², bénéficient d'un grand nombre d'éco-technologies. Panneaux photovoltaïques et solaires thermiques, pompes à air réversibles, murs en briques alvéolaires ou en bois de mélèze... Autant d'atouts qui permettent de répondre aux objectifs fixés par le Grenelle de l'environnement en matière de bâtiments à basse consommation, en l'occurrence une consommation annuelle d'énergie de 50 kilowattheures par mètre carré. Pendant les trois prochaines années, la consommation des futurs locataires sera analysée dans le but de faire progresser les technologies vertes.

 

 

> Une secrétaire d'État sous le charme.- Des artistes de rue, avec notamment la bien nommée Dame Nature sur ses échasses, un imposant chapiteau, un gratin d'officiels... Villavenir a été inauguré hier en grande pompe en présence de Valérie Létard. Aux yeux de la secrétaire d'État au Développement durable, cette réalisation incarne un prolongement concret du Grenelle de l'environnement. Après avoir visité chaque logement, elle a mis en avant «  la qualité » des maisons, également «  accessibles ». «  Pour 150 000 euros, on a la démonstration qu'on peut obtenir un logement hautement qualitatif qui deviendra un logement locatif, indiquait-t-elle. Ce n'est plus l'exclusivité d'une catégorie de population plus aisée. » Le volet formation du projet a également été apprécié par la secrétaire d'État.

Elle a souligné au passage que «  les créations d'emplois générées par la croissance verte sont estimées à 600 000 à l'horizon 2020 ».

> Un bailleur social aux manettes.- Suite à un appel d'offres, le bailleur social Pas-de-Calais Habitat est devenu le propriétaire des logements estampillés Villavenir. Les locataires devraient investir les « maisons vertes » en fin d'année.

> Un modèle à recopier.- Les porteurs du projet ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin. D'autres « Villavenir » pourraient voir le jour à Loos-en-Gohelle. En outre, une dizaine de départements et de régions de France se sont rapprochés de la FFB Nord - Pas-de-Calais pour s'inspirer du projet.

 

• ÉDOUARD WAYOLLE / jeudi 10.09.2009, 04:44 - La Voix du Nord