Charte de la photographie équitable : montée en puissance

par JPratz  -  8 Mai 2011, 12:31  -  #Information

 

110412rw_018nb.jpg

Pendant la rencontre avec les communicants de l’ARREP. Photo Renaud Wailliez


Plus de cent photographes et diffuseurs ont signé la charte de la photographie équitable. Si la plupart des signataires sont des photographes – il faut redoubler d’efforts en direction des diffuseurs – il est intéressant de noter que la charte suscite de l’intérêt non seulement dans la France entière mais aussi au-delà de nos frontières, en Belgique, en Suisse, en Tunisie, au Québec. Preuve s’il en est que la problématique du droit d’auteur en photographie est aussi universelle que l'abus des usages de nos œuvres l’est parfois !


Deux rencontres ont eu lieu à la Maison de la photographie, à Lille, les 6 et 12 avril, pour présenter le charte, en expliquer le « mode d’emploi » et débattre de ses implications. La première a réuni une vingtaine de photographes et la seconde autant de communicants de l’ARREP, Association des professionnels de la communication du Nord Pas de Calais. Cette seconde rencontre, notamment, a mis en évidence qu’entre gens de bonnes volontés il n’était pas difficile de s’entendre et qu’à tout prendre, il est plus simple, plus sérieux, pas plus cher et moins risqué d’appliquer la loi que de jouer à cache cache avec.


Enfin, parmi les bonnes nouvelles, il faut noter l’adhésion à la charte de l’Institut catholique de Lille – institution de taille s’il en est – en la personne de Guillaume Leroy, son directeur de communication.


110412rw_020nb.jpg
Eric Le Brun et Blandine Poitevin, notre avocate, lors de la rencontre avec l’ARREP. Photo Renaud Wailliez

 

110412rw_014nb.jpg
Des communicants sensibles à la logique de la Charte. Photo Renaud Wailliez

Les infos
21 avril 2011